Connexion avec Facebook

« Da na megn » escape dub avec Njaaya

Par La Pieuvre dans xib'art-actu, La Ré'Dak, Vie Culturelle, Musique le vendredi, 21 février 2014

 « Da na megn » escape dub avec Njaaya

 

Njaaya a l’allure et la trempe d’une Diva. Sa voix puissante au vibrato teinté d’intonations à la Yandé Codou Sène, son physique androgyne et charismatique et son originalité reconnue de tous font d’elle une artiste unique dans le paysage musical sénégalais.

Empreinte d’une identité affirmée, la chanteuse est souvent une figure de proue de l’innovation. Que ce soit au niveau de ses prestations scéniques ou de ses compositions, Njaaya ose. Ce côté authentique et peu conventionnel plaît ou dérange tandis que ses talents d’auteur - compositeur  interprète ne sont plus à démontrer. Libre, inclassable, virtuose, armée d’une beauté particulière,  Njaaya, c’est un peu notre Grace Jones à nous….

La chanteuse issue de la Médina a longtemps évolué dans le milieu hip-hop. Elle a notamment été  la choriste de PBS Radikal et a collaboré avec Wageable, Gaston et d’autres acteurs du mouvement.  Njaaya a également fait partie de l’aventure A.L.I.F,premier groupe de hip-hop féminin du Sénégal - 2004, ça ne s’oublie pas - . En dehors du hip-hop, la belle compte à son actif diverses collaborations avec des artistes de la scène mbalakh tels qu’Omar Pene ou Abdou Guité Seck. En perpétuelle recherche et réinvention de son identité artistique, la musicienne touchent à divers styles et décloisonnent les genres. Aujourd’hui, elle s’exprime dans un registre embrassant la musique acoustique traditionnelle,  la Soul, le Reggae en y ajoutant sa touche, reconnaissable entre toutes.

Le dernier single « Da na Megn » issu de l’ album attendu « Social Living », confirme l’originalité de l’artiste. Elle s’essaie avec brio à un reggae planant aux couleurs bluesy,  dubbé à coup de reverb et d’autres effets à la Lee Scratch Perry. Sa voix prenante et doucement éraillée y chevauche à merveille un instrumental aérien où s’invite parfois une percussion traditionnelle. Le refrain entêtant, est joliment soutenu par des violons. Posé et profond, le morceau est porteur d’un message d’espoir adressé à la jeunesse africaine. « Da na Megn » - le champ donnera des fruits - est une chanson profondément optimiste, un hymne à la persévérance  qui promet des jours meilleurs après l’effort et  un message de fierté pour  la culture et l’identité noire.

Niveau clip, le morceau est illustré par une vidéo bucolique où la jeune diva est habillée des sublimes vêtements peints du créateur sénégalais Mike Sylla. Njaaya y laisse transparaître sa force et son assise en apparaissant comme à son habitude naturelle et charismatique. Découvrez dès à présent « Da na Megn ». Nous, on aime beaucoup !

A propos de l'auteur

La Pieuvre

La Pieuvre
5.0/5 rating (2 votes)

Pieuvre culturelle, gourmande des saveurs inédites de la découverte et de l'expérimentation, boulimique de connaissances et d'idées, mélomane musicienne, avide de lectures, junkie d'images et de couleurs, boule de nerfs aux multiples facettes, toxicomane de la vie à l'enthousiasme partageur....

Commentaires (0)

Leave a comment

Vous commentez en tant qu'invité Optional login below.