Connexion avec Facebook

Exposition : Setou et Defo @ the Art House: quand le trait devient vie

Par La Pieuvre dans xib'art-actu, La Ré'Dak, Vie Culturelle le mercredi, 19 février 2014

Exposition : Setou et Defo @ the Art House: quand le trait devient vie

 

Le Jeudi 6 Février a démarré l’exposition Defo et Sétou à la Art House, située aux Almadies. Une occasion de découvrir un lieu culturel peu connu mais surtout des plasticiens de talent. Visite guidée dans l’univers de deux artistes.

La Art House est, comme son nom l’indique, une maison de particulier dédiée à l’art. En plus d’héberger des ateliers d’artistes, la maison fait office de lieu d’exposition. Dès l’entrée, une piscine aux eaux turquoises accueil le visiteur tandis que sculptures en fils de fer, installations métalliques en tous genres et miroirs bordés de mosaïques parsèment le jardin. Après un petit tour dans l’exposition extérieure, nous voici aux portes de l’univers de Sétou et Défo.

Sétou et Défo sont deux plasticiens basés au Sénégal. Pour l’exposition « No Name », ils présentent des œuvres dont la majeure partie a été créée spécifiquement pour l’occasion. En tout, ce ne sont pas moins d’une trentaine de tableaux qu’ils ont réalisées en un peu plus d’un mois.

Défo, de son nom Fodé Camara présente des peintures kaléidoscopiques ancrées dans le quotidien sénégalais. Ses toiles vivantes, où une vision fragmentée suggère rythme et mouvement, racontent souvent des scènes de rue. L’artiste livre dans des teintes pastels, une peinture néanmoins expressive dont les traits vifs rappellent les graffitis. Ses toiles narrent dans un style naïf des histoires de la vie urbaine tout en maintenant l’abstraction à coup de flous et de ruptures de plans. Dans l’urbanité qui se dégage de ses peintures apparait souvent  une présence animale, mystérieuse.

Aux côtés de Défo, Sétou, de son vrai nom Sylvie Maison présente également  une quinzaine de toiles. Entre peinture, performances et installations, Sétou est une artiste touche à tout. Elle livre ici des œuvres où elle transcrit états d’âmes et vision du monde. Les tons vifs de rouge, bleus, jaunes, noirs se côtoient pour créer un univers à sa propre mythologie, avec ses créatures et personnages semblant sortis d’un rêve. A cet onirisme s’ajoutent de nombreux jeux sur les plans et perspectives. Le tout compose des peintures qui ne sont pas sans rappeler les heures colorées du cubisme.  

Rythmées et vivantes, les œuvres de Défo et Sétou semblent se répondre en ayant pour trait commun une expression picturale kaléidoscopique. Après enquête, les artistes me révèlent que ces similitudes sont purement fortuites, aucun des deux n’ayant vu les œuvres de l’autre en amont du vernissage. Toujours est-il qu’il en résulte une exposition esthétiquement cohérente qui offre au visiteur un voyage dans un univers fait de couleurs, de rythme et de rêve. Amateurs ou profanes, elle charmera tous les regards curieux et vous en mettra plein les yeux. N’hésitez pas à y faire un tour !

Infos pratiques : Exposition visible du 6 février au 1er mars 2014 

 

A propos de l'auteur

La Pieuvre

La Pieuvre
5.0/5 rating (2 votes)

Pieuvre culturelle, gourmande des saveurs inédites de la découverte et de l'expérimentation, boulimique de connaissances et d'idées, mélomane musicienne, avide de lectures, junkie d'images et de couleurs, boule de nerfs aux multiples facettes, toxicomane de la vie à l'enthousiasme partageur....

Commentaires (0)

Leave a comment

Vous commentez en tant qu'invité Optional login below.