Connexion avec Facebook

Entretien avec CulturaDakar

dans Interviews, La Ré'Dak, Vie Culturelle, Vie Urbaine le vendredi, 07 mars 2014

Entretien avec CulturaDakar

 

Le paysage Dakarois comporte un certain nombre d’acteurs qui participent de façon active à la promotion et au développement de la culture sénégalaise. Aujourd’hui nous allons à la rencontre de l’équipe de CulturaDakar.

Rencontre avec Ignacio, responsable de CulturaDakar et  de Julia, manager culturel à l’Ambassade d’Espagne.

AGDK : Bonjour, merci de votre accueil. Pour commencer, une présentation de CulturaDakar en quelques mots?

Ignacio : CulturaDakar est né en 2008 et représente l’action culturelle de l’Ambassade d’Espagne. C’est un de piliers de la stratégie culturelle espagnole au Sénégal. La démarche de la structure s’axe autour de trois piliers à savoir, la promotion culturelle, dirigé par l’Ambassade d’Espagne,  la culture et développement, qui est l’ensemble des actions culturelles et de formation menées par le Bureau Technique de la Coopération pour promouvoir le développement, et finalement l’apprentissage et promotion de l’Espagnol sous l’égide de l’Aula Cervantes.

AGDK : Et pour ce faire, avez-vous des lieux particuliers que vous investissez ?

Ignacio : Notre épicentre d’activité est  l’espace Aula Cervantès située dans le Camp Jeremy à l’Université Cheikh Anta Diop.

On mène à bien  beaucoup d’activités, dont des collaborations avec d’autres acteurs culturels, la participation à des festivals sénégalais où l'on invite des artistes espagnols à jouer. Nous avons aussi des activités propres dont je vous parlerai plus longuement par la suite.

AGDK : Pouvez-vous nous présenter l’équipe de CulturaDakar et si possible ce qui vous a mené au Sénégal ?

Ignacio : j’ai étudié le droit et de philosophie mais ai toujours été très intéressé par le domaine culturel. Par ailleurs, j’ai un grand amour pour  l’Afrique. Après trois ans au Nigeria je suis venu au Sénégal, un pays que je connaissais et que j’aimais beaucoup, pour sa proximité avec l’Espagne, entres autres raisons. Je suis le premier secrétaire de l’Ambassade et suis aussi  chargé des projets culturels, sous la direction de l’Ambassadeur. L’équipe est aussi constituée de  Julia Pastor, qui m’assiste sur les projets. Ponctuellement nous recevons  également des stagiaires qui viennent s’intégrer à l’équipe pendant 6 mois.

Nous ne sommes qu’une partie de la stratégie culturelle et entretenons des liens étroits avec le Bureau Technique de la Coopération et l’Aula Cervantès qui a un bâtiment mis à disposition par l’université.

AGDK: Pouvez-vous nous citer quelques projets phares auxquels vous avez participé ?

Ignacio : L’année dernière on a essayé de faire une programmation culturelle annuelle continue et accessible à tous les publics. Il s’agissait d’activités régulières, on essaie de fidéliser le public en les conviant à des évènements autour de la musique et du cinéma africain.

AGDK : Et vous aviez une Brochure présentant en détail ce programme ?

Ignacio : Oui, nous avions la brochure avec la Programmation tous les jeudis et celle des concerts les derniers vendredis du mois. Tous ces évènements réguliers et gratuits se passent à l’Aula Cervantès.

AGDK : À quels autres évènements avez-vous participé ?

Ignacio : Nous avons  participé à des nombreux festivals tels que la biennale, Afrikafête, Festah 2h, Festival du Sahel, Afrikabok, Festival Duo Solo, etc. Nous avons offert des soutiens financiers et aussi nous avons amené des artistes en prenant en charge leurs honoraires ou leurs frais de transport.

AGDK : Avez-vous menez à bien  des projets propres à CulturaDakar ?

Ignacio : Oui, nous avons organisé un évènement nommé Afroflamenco qui s’est déroulé pendant trois ans. Il s’agissait d’une rencontre entres des musiciens sénégalais et espagnols. La dernière édition s’est passée en 2011 à la Place de l’Obélisque. Cet évènement était aussi gratuit.

Par ailleurs, la programmation est un ensemble, mais  il y a aussi un volet Culture et Développement ainsi  qu’un projet important. Ce projet majeur est financé par l’Espagne et exécuté par l’UNESCO et a consisté à inclure des sites du Sénégal dans la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco tels que le Pays Bassari ou le Sine-Saloum.

Nous proposons aussi des cours d’espagnol, avec délivrance de diplômes internationalement reconnus.

AGDK : De façon générale, quelle est votre perception du milieu culturel et artistique sénégalais ?

Ignacio : la vie culturelle sénégalaise est extrêmement active, c’est quelque chose de très particulier. Il y a  une créativité artistique propre au Sénégal que ce soit niveau musique, arts visuels ou plastique. Tout ça compose une matière première très intéressante. De plus, le Sénégal est pour une grande partie du monde la porte vers l’Afrique de l‘ouest. C’est pour cette raison qu’il y a tant  de festivals qui sont lancés au Sénégal, c’est un point positif.

AGDK : Et du point de vue institutionnel ?

Ignacio : Vous savez, le secteur culturel est un domaine difficile partout aujourd’hui. Il n’existe pas de consensus international sur politique culturelle. Il y a la politique culturelle anglo-saxonne basée sur les entreprises culturelles et il y a une autre politique, plus à la française, qui appelle à un soutien étatique au secteur. Le challenge est de trouver un modèle entre les deux et adapté au Sénégal.

AGDK : Et dernière question, vous avez évoqué le flamenco, étendard de la culture espagnole, à quand des stages de Flamenco à Dakar ?

Ignacio : (Rires) Ce serait une bonne idée ! En général, nous organisons des concerts de flamenco en essayant de faire quelque chose de plus large, avec des master class de danse et de musique. C’est coûteux d’amener des artistes flamenco…..Du coup on organise ponctuellement des master class dans le cadre des concerts

AGDK : Très bien, merci à vous de nous avoir reçus. Nous allons vous laisser le mot de la fin pour les agendakarois

Ignacio : Notre objectif est de promouvoir le lien entre l’Espagne et le Sénégal je pense que nous sommes des cultures très proches, il faut profiter de ce voisinage, de cette chaleur que nos deux pays partagent. On invite le public sénégalais à venir à notre programmation continue à la Aula Cervantes et à nous rejoindre sur  fb et twitter et consulter la page internet pour en savoir plus long sur nos  activités

Vous pouvez également retrouver l’actualité de CulturaDakar sur Agendakar.com.

Restez connectés !

Site web : www.culturadakar.es

Programmation cinérek à la Aula Cervantés: www.culturadakar.es/cinerek

CulturaDakar sur fb : www.facebook.com/culturadakar

 

 

Commentaires (0)

Leave a comment

Vous commentez en tant qu'invité Optional login below.