Connexion avec Facebook

Le Ramadan, crû 2009 est arrivé.

dans La Ré'Dak, Vie Urbaine le mardi, 25 août 2009

Le Ramadan, crû 2009 est arrivé.

Ce matin je tournais les pages de la presse et je suis tombée sur un article – enfin un bien grand mot - sur un texte, photo à l'appui, qui expliquait le changement (positif à en lire le ton) de visage de Tivaouane (92 km de dak) à cause de ce qui semble être une innovation de taille : les vélos-taxis. Ça me révolte !

Les fameux engins ressemblent à rien d'autres sinon une espèce de tricycle à bâche sensé représenter les progrès de l'industrie du transport urbain. J'ai mal au coeur ! En plus avec des inscriptions indéchiffrables, sans doute la version en mandarin de "bonne route" ou "transport en commun".

Vous Agendakarois, c'est sûrement pas votre problème, mais moi B.F. originaire de TIV, je suis outrée et écoeurée ! Depuis mon enfance à la Pagnol, cette ville représente 3 choses : les centaines de manguiers dans les champs de Gran'Pa, l'effervescence du Gamou et les Weutir* ! Ce qui nous amène à mon sujet et franchement, je bouillonne de dépit !

Etymologiquement parlant, Weutir vient du français Voiture dont voici une définition servie par Wikipédia : "Une voiture est un véhicule hippomobile traditionnel (chariot, roulotte, diligence...). "

Culturellement parlant, le Weutir c'est bien plus que tout ça. C'est un de ces trucs qui personnifient MON Sénégal à moi, exactement comme les inscriptions au derrière des taxis dakarois, la Corniche etc. Un jour dans les rues du vieux Philly, j'étais à la recherche d'un resto pour manger autre chose que le mythique Cheese-steak sandwich et devinez sur quoi je suis tombée…des calèches tirées par d'énormes poneys qui n'avaient rien à voir avec nos squelettiques rosses. Pourtant, j'étais aux anges parce qu'ils me rappelaient les Weutir de chez moi. Je venais de me payer un tour au Musée sinon j'aurais englouti mes sous dans une promenade made in USA. C'est vous dire mon attachement !

Je ne suis pas du genre frustrée de l'époque coloniale parce que je trouve que ces illustres gaulois nous ont laissé de superbes joyaux dont je ne me lasse jamais.  À défaut d'acheter une vieille bâtisse insulaire à Saint-Louis et la retaper à l'identique comme dans les cartes postales, j'adoooore traverser Rufisque malgré son insalubrité légendaire, à cause de ses superbes maisons en pierre, mais par-dessus tout, à cause des Weutir.

Ces calèches d'une autre époque sont pour moi un patrimoine culturel. Elles ne méritent pas d'être remplacées par de pauvres cyclo-pousses made in Asia. Paris a son métro, New York a ses Yellows, Londres ses Double Decker buses, les Thaï ont leur Tuk Tuk, les rues de Calcutta fourmillent de Rickshaw, les indonésiens circulent en Bajaj, c'est leur truc et je respecte, mais la diaspora de TIV que j'incarne veut conserver ses Weutir ! N'en déplaise aux mondialistes pékinois.

Aujourd'hui je m'en foutrai pas mal de perdre mon passeport, mais rien que d'imaginer TIV sans Weutir ca fait mal mal mal. Alors Admin, merci de faire une pétition contre la disparition de mes WEUTIR.

B.F.

 

 

Commentaires (0)

Leave a comment

Vous commentez en tant qu'invité Optional login below.