Connexion avec Facebook
Chronique d'un enseignant

Misterbig est le personnage dun jeune enseignant dakarois. Il est comme tout bon « boytown » assez débrouillard et s’essaie à tout. Dans cette chronique, il expose ses différentes activités et relations dans sa ville et parvient à présenter sa profession sous une toute nouvelle perspective. Il tombe assez souvent sous le charme de ses jeunes étudiantes et regrette alors d’avoir été prof.

Bonne vie et mœurs

Par MisterBig dans Chronique d'un enseignant, Les Sold'Art

Bonne vie et mœurs

J’ai été pour la première fois dans le beau bâtiment circulaire bleu du tribunal régional de Dakar qui se situe entre le cœur de la ville et la Corniche Ouest. Je n’y ai pas été par passion pour l’architecture ou par simple curiosité. C’est à cause d’un procès que j ‘ai suivi avec grand intérêt. Une de mes étudiantes, très brillante, a accusé de viol un de mes « grands » et amis, très intelligent et brillant lui aussi. J’étais tiraillé entre d’une part l’affection que j’ai vis-à-vis de cette jeune fille de dix huit ans super sympathique qui m’est devenue familière et d’autre part l’amitié et la reconnaissance envers cet ami de quarante ans qui m’a accueilli et « connecté » en France quand j’étais bleu.

Pas de vacance au centre d'appel

Par MisterBig dans Chronique d'un enseignant, Les Sold'Art

Pas de vacance au centre d'appel

Je rencontre tous les jours des dakaroises et dakarois d’origines diverses. Pendant cette période de vacances qui tire d'ailleurs à sa fin, je ne croise guère d'élèves ou d’étudiants. Je rencontre par contre de nouvelles recrues au call-centre sise sur la Voie de Dégagement Nord (VDN) qui s'encombre de plus en plus à l'image de toute la presqu'ile.